RSS paypal

la police aussi

Parlez ici de tout ce que vous voulez, sur tous les sujets ! Loisirs, politique, société, actualité...

Modérateurs: Danpier, TTA, kiki

la police aussi

Messagede Danpier » Jeu Avr 01, 2010 11:29 am

Réunion de la FFMC 34 : récit d’une soirée inattendue

Le mercredi 24 mars, le nouveau Conseil élu par l’assemblée générale s’est réuni pour sa première séance de travail.

Et... ça a dérapé, vers une histoire qui pourra sembler tristement banale mais dont nous nous souviendrons longtemps. Récit.

Réunion locale du Conseil de la FFMC dans la salle du 1er étage de la station-service : Jean-Michel, le gérant est membre dudit conseil.
Il est 22 heures. Comme d’hab’, on papote, on blague, mais l’ordre du jour avance : on en est presque à  la moitié.

Stéphane repère un bruit sur le parking de la station-service et nous découvrons qu’un contrôle radar mobile vient d’y être installé. Les pneus placés au sol pour empêcher l’accès à  la station, fermée à  cette heure avancée, ont été repoussés. 2 voitures se sont implantées sur le parking et un fourgon stationne, à  cheval sur la piste cyclable et la bande de stop de la rue adjacente.
Comme l’épisode n’est pas le 1er du genre, Jean-Michel, comme à  l’habitude, descend demander aux policiers de sortir de sa propriété pour faire leur contrôle. Deux membres du conseil le suivent et les autres s’installent au balcon de la salle pour suivre les événements.

- Jean-Michel : « Je ne cautionne pas votre contrôle. Merci de ne pas rester sur ma propriété »
- Un policier : « Si t’es pas content, t’as quâ€™à  porter plainte »
- Jean-Michel : « Vous n’êtes pas dans votre droit, retournez sur la voie publique »
- Le policier : « Si t’insistes, on t’embarque pour ivresse sur la voie publique »

Même si Jean-Michel reste calme, le ton monte rapidement. Les policiers sont nerveux, agressifs.

En moins de 5 minutes, l’un des policiers s’adresse déjà  à  la cantonade pour nous traiter d’ « abrutis ». Il y a peu d’échanges, les motards choisissant de rester calmes, voire silencieux. Du côté des policiers, les invectivent continuent. Visiblement convaincus d’être investis d’une mission pour laquelle tout est permis, ils se font moralisateurs : « C’est à  cause de gens comme vous qu’il y aura des morts ».

Emma demande qui aurait un appareil photo pour fixer la scène. Plusieurs photos sont prises. Quelques policiers sortent leurs lampes torches et s’amusent visiblement, en les agitant pour gêner les prises de vue.

Pendant, ce temps, Pierro est parti à  pied, le long de la route. Pierre et Victor le suivent, peu de temps après. Ils se placent au feu tricolore et font signent aux conducteurs de rouler doucement.

Les véhicules sont finalement déplacés et légèrement éloignés de l’entrée de la station-service.

L’un des policiers, aux jumelles, signale à  ses collègues la position des 3 piétons.

Au bout d’un moment, le groupe de policier lève le camp. On entend : « Choppez-les ! On les embarque ».

Arrestation

Il est 22h35. 2 véhicules foncent vers Pierro, Victor et Pierre. Ils encadrent les 3. Les policiers en sortent, tonfa à  la main :
« Tournez-vous, face au mur, levez les mains. »
Palpation et menottes.
« On vous embarque, vous passerez devant le juge pour outrage à  agent. Vous aurez un casier et vous ne pourrez plus postuler pour certains emplois ».

Dans le véhicule, qui a pris la direction de l’hôtel de police, les 3 répondent aux questions sur leur identité et sur leur consommation d’alcool : Pierre n’a rien bu, Pierro et Victor ont bu 1 bière environ 1 heure avant.
Une discussion s’engage alors entre les policiers, les échanges tournent autour de « l’alcool » et « l’ivresse ».
Le véhicule fait demi-tour et prend la direction de l’hôpital. C’est Starsky et Hutch ! Sà»rement pour répondre à  une urgence vitale, le fourgon et son escorte traversent la ville à  fond de train, gyrophare allumé, grillant tous les feux et priorités. A l’intérieur, les 3, toujours menottés et sans ceintures de sécurité, comprennent enfin l’origine du mot « panier à  salade ».
Pendant le trajet, plusieurs policiers se sentent obligés de leur faire la morale : « Vous nous empêchez de faire notre travail, nous Å“uvrons pour la sécurité. Peut-être quâ€™à  cause de vous il y a un accident en ce moment ».

Hôpital

Sur place, aux urgences, 5 ou 6 personnes attendent d’être soignées, certaines dans des fauteuils roulants ou sur des brancards. Les policiers sont visiblement connus du médecin qui les prend en charge : « T’as rien d’autre à  m’amener que des gens qui n’ont visiblement rien bu ? ». Pierro demande au médecin de lui expliquer à  quoi sert la prise de sang qu’il vient de lui faire (piqure au bout du doigt). « On va mesurer le taux de sucre dans votre sang et s’assurer de votre état général pour la garde à  vue ». Il lui prend sa tension.
Pendant que se déroulent les prises de sang, les deux policiers les plus agressifs et énervés (visiblement les plus gradés) interpellent constamment les 3 et cherchent à  engager la conversation. Ils crient, les tutoient, ne les insultent pas. Les autres policiers restent en spectateurs.
La leçon de morale continue : « C’est grà¢ce à  nos radars qu’on sauve des vies ». « Vous ne vous rendez pas compte, avec ce que vous avez fait, il aurait pu y avoir un mort. J’aimerais bien voir votre tête quand vous serez face à  la veuve ».
Les 3 restent le plus souvent silencieux, mais parfois la tentation est trop forte…
- « Depuis que vous avez commencé à  faire signe aux voitures de ralentir, on n’a plus mis un PV ».
- « Ah, parce que ce qui vous intéresse, c’est uniquement de mettre des PV ? »
- « Pas du tout »

Un policier interpelle Pierre :
- « De toute façon, on se reverra. Il n’y a que les montagnes qui ne se rencontrent pas (sic). Quand on se reverra, t’as intérêt à  avoir un carnet de chèque bien rempli ».
- « Vous me menacez ? Devant des témoins ?
- « Non, ce ne sont pas des menaces »
- « Si. Ce sont des menaces ».
- Silence…

Hôtel de police

A l’arrivée à  l’hôtel de police, retrait des menottes. Les policiers qui se sont chargés de l’arrestation s’en vont. Les 3 ont encore leurs téléphones mobiles sur eux. Pierre appelle la FFMC :
- « Eh ! Vous vous croyez o๠? Raccrochez ! »
- « Je peux quand même donner des nouvelles. Ils risquent de s’inquiéter »
- « Non, pas besoin. Ici, vous ne risquez rien ».
Les portables sont confisqués.

Pierre, Victor et Pierro doivent se déshabiller pour une fouille au corps : chacun passe, à  son tour, dans un bureau auprès d’un gardien qui assure la fouille.
En slip, Victor ne bouge pas :
- « Je crois qu’on n’ira pas plus loin ? »
- Le gardien, gentiment : « Si. Je vous explique : vous vous mettez face au mur et vous baissez votre slip jusqu’aux genoux ».
Victor s’exécute.
- « C’est bon. Vous pouvez vous rhabiller ».

On leur retire leurs ceintures, clés, etc.

Le gardien parle à  Victor « d’ivresse publique manifeste ». Surpris, Victor demande son taux d’alcoolémie. Gentiment, le gardien répond « On ne va pas vous faire souffler dans le ballon pour ça ». Sur la porte de la cellule, il inscrit l’identité de Victor et « IPM ».
Avant d’entrer, Victor demande :
- « Dites, est-ce que je peux avoir un verre d’eau ? »
- « Vous avez vraiment soif, vous ! »
- « Ben, oui. Mais, bon, si c’est pas possible, tant pis ».
Le gardien l’accompagne jusqu’au lavabo, puis le place en cellule.

Les lieux sont corrects, visiblement récents, les banquettes propres. Pierro pense avoir eu la « cellule VIP » !
On les place en cellule. Ils doivent laisser leurs chaussures devant la porte avant d’entrer.
Pierro est seul, il arrive à  s’endormir, niché dans sa doudoune. Pierre est placé avec 1 autre personne. Victor, d’abord seul, dans un espace sans matelas ni couverture, est ensuite déplacé dans une autre cellule, déjà  occupée par 4 hommes.
Pendant le transfert, il passe devant une cellule o๠un homme tape violemment sur la porte, depuis déjà  un certain temps :
- « J’ai soif ! »
Le gardien ouvre la cellule : « Qu‘est-ce que tu veux ? »
- Silence…
Le gardien referme la porte et s’éloigne.
- « Gardien ! Je veux un verre d’eau. »
- « Ta g*** ! Tu pêtes les c*** ! Tu l’as pas ton verre d’eau. »

Au bout d’un certain temps, les gardiens font sortir les 3 de cellule. Ils peuvent remettre leurs chaussures.
L’un des gardiens demande gentiment :
- « Alors, vous allez mieux ? »
- Pierro : « Je n’étais pas bourré : je n’avais bu qu’une bière. On est ici parce qu’on a eu un accrochage avec vos collègues »
Visiblement, le gardien ne connaissait pas le motif réel de la garde-à -vue…

Chacun récupère ses effets personnels.

On leur présente un procès-verbal d’ivresse manifeste sur la voie publique, pré-rempli d’une page de texte dactylographié, devenu gris après avoir été visiblement photocopié souvent. Le policier y ajoute manuellement les déclarations de chacun, en les lisant à  haute voix :
- Pierre : « Je reconnais ne pas avoir bu »
- Le policier : « Je ne me souviens pas de ce que j’ai bu »
- Pierre : « Non, je n’avais rien bu ! ».
Le policier en prend note.

Victor et Pierro reconnaissent avoir bu 1 bière.
- Le policier : « Quelle marque ? »
- Pierro : « Une Kronenbourg »
- Le policier : « Signez ! »
Le policier tend 1 document à  Pierro. Celui-ci n’est visiblement pas assez rapide puisque, à  plusieurs reprises, le policier le presse de signer « et vite ! ».

Chacun des 2 policiers présents tend 1 exemplaire à  Victor. Comme il ne peux pas signer les 2 en même temps, les 2 policiers s’agitent et insistent vigoureusement pour qu’il « signe vite ! ».

C’est au tour de Pierre qui, sérieux, tient à  lire attentivement ce qu’il doit signer :
- « Signe ! »
- …
- « Signe. Si tu veux partir, tu signes. »
- …
- « Bon, tu signes ! Tant que tu lis, tu sors pas ».

Il est 3 heures du matin, chacun signe son PV. C’est leur 1ère garde-à -vue, ils n’ont pas vraiment prêté attention au texte pré-rempli.

Pendant la garde à  vue, à  aucun moment les 3 n’ont été informés de leurs droits (famille, médecin, avocat), ni interrogés. A plusieurs reprises, ils ont demandé quelle heure il était et n’ont jamais pu avoir de réponse.
Victor a demandé à  connaà®tre les résultats de sa prise de sang : il n’a pas obtenu de réponse…

Les 3 sont raccompagnés à  la sortie de l’hôtel de police.

Ecrit le samedi 27 mars 2010 par emma


source: http://www.ffmc34.org/spip.php?article272
Danpier

CLIC ICI MON AMI ou là STCF
Avatar de l’utilisateur
Danpier
accro
accro
 
Messages: 4603
Inscription: Mar Juin 03, 2008 11:26 pm
Localisation: ici

Re: la police aussi

Messagede johanna » Mer Avr 07, 2010 11:41 am

Malheureusement des c**s il y en a dans tous les métiers et je pense que ce n'est pas parce qu'une poignée d'abrutis abuse à  tort des pouvoirs que lui confère sa profession qu'il faille stigmatiser la police.
N'oublions pas non plus qu'ils font la plupart du temps des choses magnifiques et que dans ces cas là  on n'en parle pas dans les médias, je pense au combat pour la violence conjugale, l'inceste, la protection des mineurs et toute les violences en général !
Sans compter tous ceux qui laissent leur peau au service d'une cause et ne venez pas me dire que c'est les risques du métier car personne ne signe pour mourir dans l'exercice de son métier, même si on sait que le risque est grand. ;) ;)
johanna
Avatar de l’utilisateur
johanna
accro
accro
 
Messages: 322
Inscription: Mar Déc 09, 2008 6:47 pm
Localisation: ici et nulle part ailleurs !!!

Re: la police aussi

Messagede Danpier » Mer Avr 07, 2010 12:49 pm

Bonjour
il y a plus de mort dans mon métier (chauffeur) que dans la police
80 % de ces gens se lèvent le matin et leur seul but et de faire ch...er le monde, se cacher, frimer et draguer
mais pas les voyous, juste les gens qui travaillent qui ne rà¢lent pas et surtout qui payent
on ne m'enlèvera pas de la tète que pour se cacher derrière un arbre en attendant le gros délinquants qui roule e 95 au lieu de 90
et une perversion afin de montrer son autorité et y prendre du plaisir
le pire est qu'ils ont des enfants , et je me vois mal expliquer a mon fils les principes de la vie dans une societe en agissant de la sorte, il leur faut mentirent puisqu'il pratiquent tout le contraire
Danpier

CLIC ICI MON AMI ou là STCF
Avatar de l’utilisateur
Danpier
accro
accro
 
Messages: 4603
Inscription: Mar Juin 03, 2008 11:26 pm
Localisation: ici

Re: la police aussi

Messagede johanna » Mer Avr 07, 2010 6:50 pm

Ben Danpier, tu es en colère :incertain:
Franchement je crois que tu te trompes, je ne vois pas quel intérêt aurait n'importe quel policier à  faire ch*** le monde comme tu le dis, tu ne crois pas que leur métier devient plus sympa et plus valorisant quand ils ont affaire à  des gens courtois et sympas ?
Je sais bien que nous ne vivons pas au pays des bisounours mais vraiment Danpier, je crois qu'ils ont autre chose à  faire et encore une fois ne généralisons pas ;)
PS; je suis motarde et vraiment les rares fois ou nous avons été contrôles, après, nous parlions bécane !
johanna
Avatar de l’utilisateur
johanna
accro
accro
 
Messages: 322
Inscription: Mar Déc 09, 2008 6:47 pm
Localisation: ici et nulle part ailleurs !!!

Re: la police aussi

Messagede TTA » Mer Avr 07, 2010 6:57 pm

Salut ;)
Ah, Danpier a l'air en colère.
Danpier a écrit:il y a plus de mort dans mon métier (chauffeur) que dans la police

Tant mieux pour les policiers, vous ne faites pas de concours quand même ? A ceci près c'est que les morts de policiers sont souvent des meurtres ou des suicides.
Regarde, début 2010, 1.100 policiers blessés en deux mois dans le cadre d'attaques et de violences urbaines et non par simple accident. à‡a te donne l'ampleur des dégà¢ts.
80 % de ces gens se lèvent le matin et leur seul but et de faire ch...er le monde, se cacher, frimer et draguer

80 % ? Tu as des statistiques ? Fais gaffe tu fais de la discrimination lol
Tu connais des policiers ? Moi j'en connais, mais je dois avoir de la chance car à  priori je ne connais que les 20 % de bien ;)
mais pas les voyous, juste les gens qui travaillent qui ne rà¢lent pas et surtout qui payent

Les prisons seraient vides si c'était le cas, car elles sont bien pleines de voyous.
on ne m'enlèvera pas de la tète que pour se cacher derrière un arbre en attendant le gros délinquants qui roule e 95 au lieu de 90

Tu as une vision très réduite de leur boulot. Les "cachés derrière un arbre" représentent combien des effectifs de Police ?
Et d'autres part, l'insécurité routière fait plus de 4 000 morts par an. Dieu merci, il n'y a pas autant de meurtre dà» à  des voyous. ;)
Avatar de l’utilisateur
TTA
Admin
 
Messages: 6250
Inscription: Ven Juin 15, 2007 10:37 am
Localisation: Sur le web !

Re: la police aussi

Messagede Danpier » Mer Avr 07, 2010 8:40 pm

Re
relisez l'article au dessus
et la commandante de gendarmerie qui fais une descente dans un collège parce que sa fille a été insulter
elle était accompagnée de toute sa brigade, la ca fait déjà  100%
les gens que l'on connait sont toujours bien pour soi
l'insécurité routière concerne les chauffards pas les gens qui par mégarde a 2 h du matin en rentrant du boulot ont quitté de l'Å“il , dix secondes son compteur et a fait un excès très très très grave de 3 km h
les prisons sont pleines, mais si le boulot était bien fait, il faudrait multiplier ce chiffre par 100

le suicide est une chose trop compliqué et trop personnel
un épine dans un doigt est considéré comme accident de travail pour les fonctionnaires et ils passent dans la catégorie des blessés en longue maladie sans perte de salaire
alors un militaire, je te dis pas , il reçoit une médaille pour blessure dans l'exercice de ses fonctions , plus une prime de risque et une promotion

les petites gens ne sont plus considérés par personne de nos jours, ils ne sont la que pour enrichir certain et l'etat
du moment qu'ils survivent pour payer tout va bien

je suis motard depuis 37 ans et crois moi si tu n'étais pas une femme, ce serait diffèrent
ma femme se fait contrôler et chaque fois draguer voir même invitait a prendre un verre
j'ai été a la gendarmerie et devant celui qui a fait la proposition en échange d'un pv, son chef ma traité comme un chien et il m'a virer( cela doit être la solidarité militaire)

moi j'ai une tete qui ne revient pas , donc, prune pour un oui ou un non
Danpier

CLIC ICI MON AMI ou là STCF
Avatar de l’utilisateur
Danpier
accro
accro
 
Messages: 4603
Inscription: Mar Juin 03, 2008 11:26 pm
Localisation: ici

Re: la police aussi

Messagede TTA » Mer Avr 07, 2010 9:25 pm

Danpier a écrit:elle était accompagnée de toute sa brigade, la ca fait déjà  100%

D'une, je pense qu'il faut faire attention à  ce que disent les médias, toi comme moi ne connaissons pas les détails de cette affaire et les médias aiment bien faire du sensationnel. En ce moment c'est les gardes à  vue et les rumeurs sur Sarkozy.
D'autre part, ça représente 12 personnes sur 140 000. Et sur les 12, il y en avait 11 qui étaient sous les ordres d'une seule et même personne ;)
l'insécurité routière concerne les chauffards

Alors là  tu te trompes, ça concerne tout le monde. Sinon ça veut dire qu'il y aurait une poignée de chauffards responsables de 4 000 morts par an ! :niais: . à‡a ne tient pas debout ce raisonnement. Mais ce sont souvent des gens comme toi et moi qui sont impliqués dans des accidents mortels en tant que victime ou auteur. C'est bien la définition d'un accident.
les prisons sont pleines, mais si le boulot était bien fait, il faudrait multiplier ce chiffre par 100

Tout comme les impôts, car il y a aussi et surtout des problèmes de moyens.
un épine dans un doigt est considéré comme accident de travail pour les fonctionnaires

Tu diras ça aux 1100 policiers blessés en deux mois dans le cadre de violences urbaines ou de maintient de l'ordre, je pense qu'ils seront content de ta remarque eux qui reçoivent parfois des jets de pierre ou de cocktail molotov. :sifflotte:
Jette un Å“il sur la tenue des policiers de compagnies d'intervention dans le 93 par exemple. S'ils sont habillés comme des G.I' s ce n'est pas parce qu'ils risquent de se planter une épingle dans le doigt.
alors un militaire, je te dis pas , il reçoit une médaille pour blessure dans l'exercice de ses fonctions , plus une prime de risque et une promotion

Là  tu pourras également faire la remarque à  la famille du policier tué par l'ETA et qui a été promu commandant à  titre posthume.
Je trouve ça gerbant ces rancÅ“urs, espérer dépouiller ceux qui auraient hypothétiquement des avantages pour les mettre au même bas niveau de personnes se disant démunies. C'est le contraire qu'il faut faire : tirer les choses vers le haut.
ils ne sont la que pour enrichir certain et l'etat

Un policier en début de carrière touche 1600 euros par mois en province, c'est ça que tu appelles s'enrichir sur le dos des autres :incertain:
ma femme se fait contrôler et chaque fois draguer voir même invitait a prendre un verre, j'ai été a la gendarmerie et devant celui qui a fait la proposition en échange d'un pv, son chef ma traité comme un chien et il m'a virer

Et bien moi je n'ai jamais eu aucun problème et j'ai pourtant habité dans un quartier pas spécialement réputé. Et qui l'est encore moins aujourd'hui. Et je ne me souvient pas avoir entendu ce genre de propos dans mon entourage.
Avatar de l’utilisateur
TTA
Admin
 
Messages: 6250
Inscription: Ven Juin 15, 2007 10:37 am
Localisation: Sur le web !

Re: la police aussi

Messagede Danpier » Jeu Avr 08, 2010 11:43 am

salut
gerbant c'est fort
on va pas se fà¢cher
d'accord avec toi sur les salaires, c'est vrai tout le monde doit être tirer vers le haut
ce n'est pas ce que j'ai voulu dire, désolé
je n'ai jamais volé, je ne suis pas un délinquant
je crois simplement que je suis poissard
toute ma vie je n'ai eu que des problèmes avec la police et les administrations
je crois que je pourrais écrire un livre
pour resumer:
j'ai une tete qui ne passe pas auprés des autorités
a une epoque , j'avais une voiture qui etait a la mode chez les voyous
pendant des mois j'ai été harceler par les gendarmes (controle sur controle, fouille sur fouille)
et j'en passe
aujourd'hui je connais le chef de la gendarmerie de l'époque qui est en retraite (une activité commune nous fais nous cotoyer)
et il m'a reconnu , il s'est excusé en étant désolé , il ne me connaissais pas, j'habitais une cité chaude comme on dit
pour lui je trafiquais il en été persuadé
et ce n'est qu'une petite anecdote
voila je ne voulais vexer personne , ce n'est que mon expérience perso
donc pour moi sujet clos , je ne parlerai plus de cela
Danpier

CLIC ICI MON AMI ou là STCF
Avatar de l’utilisateur
Danpier
accro
accro
 
Messages: 4603
Inscription: Mar Juin 03, 2008 11:26 pm
Localisation: ici

Re: la police aussi

Messagede TTA » Jeu Avr 08, 2010 12:44 pm

Disons que ton expérience n'est peut-être pas représentative de ce qui se passe à  plus grande échelle. Globalement les gens sont plutôt satisfait des policiers et gendarmes, il y avait eu un sondage il y a peu de temps dans le Figaro. Après peut-être que tu habitais dans un coin o๠les gendarmes faisaient du zèle.
Rajout :
Trois policiers ont été blessés, dont un sérieusement, après avoir été pris à  partie lors d'un contrôle d'identité, mercredi en fin d'après-midi à  Montreuil en Seine-Saint-Denis, par une vingtaine de jeunes, dont trois ont été interpellés a-t-on appris jeudi de sources proches de l'enquête et syndicale.

Mercredi, peu avant 17H00, les policiers du commissariat de Montreuil repèrent le conducteur sans casque d'une moto cross, dénuée de plaque d'immatriculation, effectuant des acrobaties sur la voie publique. Ils décident de le contrôler alors qu'il se réfugie dans la cité voisine située sur la commune de Rosny-sous-Bois. Les policiers sont immédiatement pris à  partie par une vingtaine de jeunes qui les rouent de coups de pied et de poing, selon l'une de ces sources. Les trois fonctionnaires ont été blessés, dont un plus sérieusement à  l'Å“il et qui a été admis à  l'hôpital de Montreuil. L'arrivée de renforts a permis l'interpellation de trois des agresseurs présumés.
Avatar de l’utilisateur
TTA
Admin
 
Messages: 6250
Inscription: Ven Juin 15, 2007 10:37 am
Localisation: Sur le web !

Re: la police aussi

Messagede alicec09 » Mar Sep 19, 2017 5:15 pm

johanna a écrit:Malheureusement des c**s il y en a dans tous les métiers et je pense que ce n'est pas parce qu'une poignée d'abrutis abuse à  tort des pouvoirs que lui confère sa profession qu'il faille stigmatiser la police.
N'oublions pas non plus qu'ils font la plupart du temps des choses magnifiques et que dans ces cas là  on n'en parle pas dans les médias mutuelles Entreprise, je pense au combat pour la violence conjugale, l'inceste, la protection des mineurs et toute les violences en général !
Sans compter tous ceux qui laissent leur peau au service d'une cause et ne venez pas me dire que c'est les risques du métier car personne ne signe pour mourir dans l'exercice de son métier, même si on sait que le risque est grand. ;) ;)

On doit se mettre en tête que l'abus de pouvoir existe quelle que soit l'institution. Sinon, la corruption, quant à elle, ne sera jamais éradiquée.
alicec09
vagabond du web
vagabond du web
 
Messages: 1
Inscription: Mar Sep 19, 2017 5:13 pm


Retourner vers Le coin détente du forum, les hors sujet

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités